La Centrale d’Imatra : coopération locale et mise en valeur des richesses naturelles de la région

Située sur les rives des rapides d’Imatrankoski de la rivière Vuoksi au sud-est de la Finlande, la centrale d’Imatra est la plus grande centrale hydroélectrique du pays. Exploités dès le début des années 1920 pour la production hydroélectrique, les rapides d’Imatrankoski attirent de nombreux touristes depuis la création de la première zone de protection de Finlande au milieu du XIXe siècle. Fortum et la ville d’Imatra se sont associés pour renforcer l’attrait touristique de la région.

Imatra

Imatra, au coeur du tourisme scandinave

Fortum est l’opérateur de la centrale d’Imatra, possédant l’un des plus forts débits turbinés en Finlande, jusqu’à 900 m3/s avec 7 groupes de production. Elle se situe sur les rives des rapides d’Imatrankoski, le long de la rivière Vuoksi. Prenant sa source dans le lac Saimaa, près de la ville d‘Imatra et débouchant sur le lac Ladoga, en Russie. La rivière Vuoksi est la plus grande de Finlande.

Les rapides d’Imatrankoski, qui ont été exploités dès le début des années 1920 pour produire de l’énergie, représentent l’un des premiers lieux touristiques finlandais, que ce soit d’un point de vue historique ou en termes de fréquentation. Ils sont à l’origine de la création du premier parc naturel régional de Finlande, Kruununpuisto, au milieu du 19ème siècle.

Aujourd’hui encore, les rapides d’Imatrankoski au coeur d’un important complexe de production hydroélectrique continuent d’attirer de nombreux touristes venant du monde entier.

 

Fortum, partenaire de la ville d’Imatra pour renforcer l’attrait touristique de la région

Ensemble, Fortum et la ville d’Imatra organisent des lâchers d’eau d’une vingtaine de minutes grâce auxquels les rapides d’Imatrankoski retrouvent puissance et abondance. Ces représentations ont lieu pendant la haute saison, de fin juin à fin août. Au cours de ces performances estivales, la traversée des rapide en tyrolienne est aussi proposée aux visiteurs.

A l’occasion de certaines fêtes, de grands spectacles de son et lumière sont organisés autour des rapides d’Imatrankoski. Alors que Fortum s’occupe des lâchers d’eau nécessaires pour redonner aux rapides leur aspect le plus sauvage, l’office du tourisme de la ville se charge de les mettre en scène à grands renforts de musique et d’effets de lumière.

imatra

 

Fortum et la ville d’Imatra travaillent ensemble pour le développement du parc naturel régional de Kruununpuisto, un espace historique doté d’un exceptionnel cadre naturel à côté de la centrale hydroélectrique d’Imatra. Un pont suspendu est envisagé pour permettre au public un meilleur accès aux attractions naturelles du parc. Tous ces développements touristiques sont évidemment entrepris en mettant au premier plan la sécurité aux alentours de la centrale hydroélectrique.

 

Des expériences de nature pour les habitants et les touristes

Le ruisseau urbain d’Imatra est un excellent exemple de coopération entre la ville d’Imatra, les autorités environnementales et Fortum. Ensemble en 2014, nous avons créé un ruisseau artificiel d’une longueur d’environ 1 km, qui part de la centrale hydroélectrique d’Imatra et serpente dans le parc de la centrale. Ce ruisseau a tout d’abord un intérêt touristique: construire cette voie d’eau a offert aux habitants et aux touristes un accès à de nouveaux loisirs innovants et ludiques. Il a aussi un intérêt environnemental: la création de ce ruisseau a permis de créer de nouvelles zones de frai (pour la fécondation des poissons) et des habitats adaptés pour la truite locale.

Le ruisseau artificiel est un cas d’école de mise en valeur environnementale tout en développant l’attrait touristique de la ville, en stimulant la valeur piscicole et de loisir de la région. En 2017 le ruisseau a produit de très fortes densités d’alevins de truite, jusqu’à 127 alevins par endroit. Du point de vue de la biodiversité, le nombre d’espèces de faune benthique (c’est-à dire qui vivent au fond de l’eau) dans le ruisseau artificiel a doublé et la densité a quadruplé entre 2016 et 2017. Couronnement de son succès, ce ruisseau est devenu le sujet d’une étude pilote dans plusieurs recherches menées par SYKE, le centre national finlandais de recherche sur l’environnement.

Fortum, la ville d’Imatra et les autorités environnementales ont également coopéré au travers de restauration des cours d’eau pour créer des habitats favorables à la truite à proximité des centrales hydroélectriques de Fortum dans la rivière Vuoksi. Le projet de restauration a eu lieu en plusieurs étapes : premièrement, la recherche d’habitats favorables à la truite et l’ombre a été effectué, puis, sur la base d’une modélisation de la cartographie du terrain, plusieurs zones réhabilitables en zones de frai et de reprodualevinsction ont été sélectionnées entre les centrales de Tainionkoski et Imatra. Comme on le voit dans le graphe ci-dessous, les résultats prometteurs des restaurations de frayères en 2013 et 14 montrent qu’en 2017 la densité des alevins dans les zones restaurées est 3,5 fois la densité d’alevins dans les zones non-restaurées. Il a ainsi été décidé de continuer les restaurations en 2018 et 19 en aval de la centrale d’Imatra.

 

 

F20

Etudes de cas

Imatra

La Centrale d’Imatra : coopération locale et mise en valeur des richesses naturelles de la région

Eldforsen

Eldforsen : l’intégration environnementale au cœur de la conception d’une centrale

Oulujoki

Oulujoki : Hydroélectricité et co-construction d’un projet de développement territorial

Untra

La centrale hydroélectrique d’Untra et la Fondation Uppland

Imatra

La Centrale d’Imatra : coopération locale et mise en valeur des richesses naturelles de la région

Eldforsen

Eldforsen : l’intégration environnementale au cœur de la conception d’une centrale

Oulujoki

Oulujoki : Hydroélectricité et co-construction d’un projet de développement territorial

Untra

La centrale hydroélectrique d’Untra et la Fondation Uppland