Fortum complète sa participation dans la chaîne de valeur du bioraffinage en investissant dans Infinited Fiber Company

bio2x_press_release_photo

Fortum étend sa présence sur la chaîne de valeur du bioraffinage en investissant dans la start-up finlandaise Infinited Fiber Company Ltd. (IFC). L'entreprise a mis au point une technologie qui sert à fabriquer des fibres de coton pour l'industrie textile à partir de fibres recyclées et de cellulose, et elle accordera des licences d'exploitation sous licence pour cette technologie. A la suite de cet investissement, Fortum détient une participation d'environ 4% dans la société.

L'une des quatre priorités stratégiques de Fortum est de créer des solutions pour de nouvelles entreprises innovantes. La bioéconomie est un choix naturel en raison de ses synergies avec les activités actuelles de Fortum et de sa mission d'améliorer l'efficacité des ressources.   La technologie fournie par IFC traite la fibre provenant de la biomasse et des matériaux recyclés d'une manière similaire que pour leà celle du coton. La fibre qui en résulte est prête à l'emploi dans l'industrie textile et peut remplacer le coton vierge et la viscose, qui sont nocifs pour l'environnement, de manière économique et en utilisant beaucoup moins d'eau et de produits chimiques. Le processus peut être répété sans compromettre la qualité de la fibre.

En retour, Fortum a mis à l'essai des technologies de fractionnement qui séparent la cellulose et d'autres composants de la biomasse en vue d'un raffinage plus poussé, ce qui permet d'obtenir des fractions plus pures que dans les procédés traditionnels de pâte et de biocarburant. L'investissement dans IFC offre à Fortum un accès naturel à des fibres durables ainsi qu'à des partenaires de fabrication textile,  étapes suivantes dans la chaîne de valeur.

"L'efficacité des matériaux offre un levier d´action intéressant  pour  freiner le changement climatique. Fortum étudie les possibilités de développer des activités basées sur une utilisation plus efficace de la biomasse. L'une des options consiste à investir dans des entreprises technologiques au début de la chaîne de valeur. Nous croyons fermement au bioraffinage, aux nouvelles technologies et à leur rôle dans une fibre textile produite de manière plus durable. En outre, plusieurs marques internationales ont annoncé qu'elles augmenteraient la part de ces fibres dans leurs procédés de fabrication", déclare Heli Antila, responsable de l'activité de Fortum, qui se concentre sur les solutions d´origine biologique.

Parmi les autres nouveaux investisseurs de la IFC, mentionnons notamment le groupe H&M. Au total, le tour de table de la IFC a permis de lever 3,7 millions d'euros. Les fondateurs de l'entreprise et le Centre de recherche technique VTT de Finlande en demeurent les principaux actionnaires.