Le potentiel éolien de l’Arctique et des Nordiques : Intervention de Fortum aux « petits déjeuners arctiques »

windmill

Le petit-déjeuner thématique organisé par la Chambre de Commerce Franco-Finlandaise et le Cluster Polaire Français, le 6 juin dernier à l’ambassade de Finlande, était consacré aux questions énergétiques et au potentiel énergétique de l'Arctique.

Benjamin Thibault, directeur de Fortum en France, a souligné à cette occasion les forts atouts des régions nordique et arctique pour le développement de l’énergie éolienne, compétitive et respectueuse de l'environnement, et le fort développement de Fortum dans la zone.

Les pays nordiques, et en particulier la zone arctique, réunissent de nombreuses qualités qui, ensemble, ont font une zone particulièrement favorable au développement de l’énergie éolienne : vitesse des vents élevée, terrains disponibles et peu peuplés, réseau électrique préexistant et de qualité, ainsi qu'une forte complémentarité avec la production hydroélectrique. La conjonction de ces facteurs favorables permet un coût de production particulièrement bas, ce qui favorise le développement d’une forte demande industrielle pour de l’énergie propre, participant au développement économique des pays nordiques.

Pour en savoir plus, cliquez ici.