Démolition des bâtiments de la centrale à charbon d’Inkoo : Fortum recycle 92% des matériaux !

inkoo

Construites entre 1974 et 1978, les quatre unités de la centrale avaient une capacité de production de 1000 mégawatts et faisaient de la centrale d’Inkoo la plus grande centrale au charbon des pays nordiques.

Géré par Fortum, le chantier de démolition est presque terminé et devrait s’achever au cours de l’année 2020. Ce projet s’inscrit dans la mission que le groupe s’est donné d'engager ses clients et la société dans la conduite du changement vers un monde plus propre (Join The Change !). Conformément à cet objectif, la centrale d’Inkoo a progressivement été déclassée en 2013 et 2015, et les travaux de démolition ont été entamés en 2017.

 

Recyclage des matériaux de démolition

S’étant fixé pour objectif de recycler autant que possible les matériaux issus de la démolition de la centrale d'Inkoo, Juha Tella, directeur du projet chez Fortum explique :

 

"Nous avons atteint notre objectif de recycler autant de matériaux issus de la démolition que possible. D'après les statistiques de suivi, nous avons réussi jusqu'à présent à en recycler près de 92 %."

 

Du charbon aux data centers et à l'énergie solaire

Le lieu d’implantation de la centrale sera aussi "recyclé" par Fortum après la démolition, car le groupe travaille à la création de nouvelles activités industrielles dans la région. En effet, Joddbölen (Finlande) est l'une des régions d'Europe les plus propices pour créer un grand data center car elle dispose d'un réseau électrique très robuste et fiable, et a la possibilité d'utiliser l'infrastructure construite à l'époque pour les besoins de la centrale à charbon.

 

Antti Kaikkkonen, directeur de la stratégie et de la R&D chez Fortum déclare :

"Pour les acteurs des data centers, l'efficacité énergétique et le respect de l'environnement sont des critères de décision importants. A Inkoo, le réseau électrique fournit de l'électricité sans CO2 et, si nécessaire, il est possible de construire un grand parc solaire de dizaines d'hectares dans la région. Pour l'instant, nous n'avons pas connaissance de décisions d'investissement liées aux data centers ou à l'énergie solaire, mais nous sommes confiants que la transformation des centrales à charbon en nouvelle industrie se fera à Inkoo "

 

Pour en savoir plus : cliquer ici