Fortum va acquérir Crisolteq, un spécialiste du recyclage des métaux précieux contenus dans les piles

Fortum acquiert la totalité des parts de la société finlandaise Crisolteq, spécialiste du recyclage des métaux précieux contenus dans les batteries lithium-ion. Le prix d’acquisition n’a pas été divulgué par les deux parties.

 

battery

 

Cet investissement renforce la position de Fortum dans le recyclage des métaux précieux en Europe, tout en soutenant également son activité dans le domaine des batteries. Crisolteq emploie 23 personnes et son chiffre d'affaires s'est élevé à 2,1 millions d'euros au cours de sa dernière année fiscale. Cette entreprise a développé un procédé innovant de recyclage hydro métallurgique qui permet un taux de recyclage de plus de 80% pour les batteries lithium-ion, comparé à un taux de recyclage actuel de 50%.

 

"L'électrification de notre société va considérablement augmenter la demande de piles à l'avenir. Nous croyons fermement au procédé hydro métallurgique développé par Crisolteq. Nous voyons un avenir très prometteur pour cette technologie et nous la considérons comme une partie importante de notre activité de recyclage. Le recyclage des métaux précieux diminue la charge environnementale des batteries des véhicules électriques en réduisant la nécessité d'excaver les métaux précieux", déclare Kalle Saarimaa, vice-président Recyclage et déchets, Fortum.

 

Crisolteq dispose d'une installation de recyclage hydro métallurgique à l'échelle industrielle à Harjavalta (Finlande), possède une usine de production à Tornio, et des activités de recherche et développement à Raisio.

 

Pour en savoir plus : cliquer ici