Fortum installe une solution de batterie innovante dans la centrale hydroélectrique de Landafors en Suède

for_batterie_volvo

Fortum, Volvo Cars et Comsys se sont associés pour créer une solution de batterie innovante en cours d’installation à la centrale hydroélectrique de Fortum à Landafors sur la rivière Ljusnan en Suède. Cette solution utilisera des batteries de voitures hybrides rechargeables et d'autres batteries pour prolonger la durée de vie des turbines hydroélectriques et celle des batteries, leur donnant une « seconde vie ».

L'objectif est d'améliorer la vitesse de fourniture des services système fréquence. Le projet pilote vise également à déterminer la capacité optimale des batteries pour fonctionner dans cette "seconde vie", car leur temps de réponse est très important.

Aujourd'hui, le marché nordique de l'électricité est principalement équilibré par la production hydroélectrique neutre en carbone, qui a la capacité de réguler l'électricité sur une période allant de quelques secondes à plusieurs mois. Cependant, le système électrique a parfois besoin d'une régulation plus rapide et plus souple. Ce besoin sera de plus en plus nécessaire à mesure que la production dépendant des conditions météorologiques, principalement l’éolien se développera. L'utilisation de batteries capables de réagir en quelques millisecondes, suivies par la montée en puissance plus lente des turbines, améliorera la capacité de la centrale hydroélectrique à répondre à ces futures demandes du réseau électrique dans son ensemble.

Il s'agit du deuxième projet de Fortum utilisant des batteries pour stocker de l'énergie dans ses centrales hydroélectriques. À Landafors, les batteries proviennent de véhicules hybrides rechargeables de Volvo Cars. Même si les batteries n'ont plus la capacité suffisante pour fonctionner dans un véhicule, elles peuvent encore être utiles pour le stockage de l'électricité. Au total, 48 batteries seront connectées avec une capacité de stockage et une puissance combinées de 1 MW/250 kWh. La solution est développée et construite par le spécialiste de l'électronique de puissance Comsys, une entreprise de technologies propres située à Lund, en Suède.

"Notre objectif est d'utiliser et de tester une variété de solutions de batteries modernes pour améliorer la fonctionnalité de notre système énergétique. C'est une grande priorité pour nous", déclare Toni Kekkinen, vice-président de la division Production de Fortum, chargé de l'énergie hydraulique.

"Cette solution consistant à utiliser des batteries qui ne remplissent plus leur fonction initiale est une opportunité majeure. Le fait de prolonger la durée de vie de ces batteries avant que leur matériau ne soit recyclé a des effets positifs majeurs tant sur l'environnement que sur l'économie. Elle renforce le rôle de l'hydroélectricité renouvelable dans le système énergétique." ajoute-t-il.

"Volvo Cars a de grandes ambitions en matière d'économie circulaire et nous faisons des efforts importants pour trouver de nouveaux modèles qui nous permettent de maximiser l'utilisation des batteries tout au long de leur cycle de vie. Ce projet s'inscrit dans la lignée de ces objectifs et nous permettra de mieux comprendre la durée de vie des batteries et la manière dont elles peuvent être utilisées en dehors de nos voitures", déclare Susanne Hägglund, directrice de Volvo Car Service Business.

Pour contribuer à une chaîne de valeur durable des batteries et réduire leur impact environnemental, Fortum offre également la possibilité de recycler les batteries lithium-ion et de récupérer les métaux rares en appliquant une technologie de recyclage à faible émission de CO2.

Pour en savoir plus sur le recyclage des batteries et la récupération des métaux rares, cliquez ici.